Résultats du premier semestre 2017

19 Septembre 2017 Paris, France
Déploiement du plan 2016-2020 - Transformation stratégique pour positionner l’industrie vers les enjeux du futur
  • Effet de base après la forte performance de H1-2016
  • Intégration des nouvelles technologies dans le cadre de l’approche PPL
  • Amplification de la phase de transformation commerciale
  • Renforcement stratégique de l’écosystème

Alain de Rouvray, Président Directeur Général d’ESI Group, déclare : « Dans le sillage de l’exercice 2016, marqué par la forte performance reflétée dans l’ensemble de nos indicateurs économiques et la prise en charge de nos nombreuses nouvelles acquisitions, nous avons amplifié le déploiement de notre plan quinquennal de transformation stratégique « Objectif 2020 » aligné sur les mutations économiques et industrielles de la nouvelle « Economie de la Performance » (« Outcome Economy »). Dans ce contexte de transformation fondamentale, la poursuite des efforts d’adaptation de nos ressources opérationnelles au premier semestre 2017 a impacté les résultats de la période, également marqués par l’effet de base de l’exercice précédent. La priorité a été accordée aux investissements initiés au premier trimestre pour soutenir le lancement de notre approche disruptive du ‘PPL’ (Product Performance LifecycleTM). Fondées sur l’évolution du Prototype Virtuel vers le Jumeau Hybride connecté (« Hybrid TwinTM »), les nouvelles solutions du Groupe permettent, par exemple, d’accompagner virtuellement la maintenance prédictive ainsi que la fabrication et la conduite assistée ou autonome. Elles répondent aux enjeux fondamentaux de l’« Industrie du Futur » en proposant un suivi avec maîtrise complète du cycle de vie du produit, depuis sa conception jusqu’au retrait final, en passant par l’étape de fabrication du produit neuf et le suivi opérationnel du produit usagé qui intègre les dégradations en service et la réparation des dommages éventuels.

Cette transformation en profondeur de notre offre devrait s’étaler sur plusieurs trimestres. Par contre, grâce aux investissements indispensables engagés, le déploiement des solutions d’Hybrid Twin™ permettra au Groupe de concrétiser le potentiel exceptionnel d’innovation et de croissance lié à ce nouveau positionnement disruptif, tant du point de vue technologique qu’économique ».   

Résultats semestriels consolidés

Chiffre d’affaires du premier semestre 2017

Les revenus de la période s’établissent à 53,7 M€, en recul de 4,0%. Les revenus liés au changement de périmètre ressortent à 0,3 M€, suite à l’acquisition de Scilab Enterprises réalisée en février 2017. L’impact de change, légèrement positif sur la période, atteint 0,2 M€, les évolutions favorables du dollar US et du won coréen étant compensées par celles négatives de la livre anglaise et du yen japonais.

Cette diminution reflète à la fois, l’effet de base lié à la forte performance sur la même période de l’exercice précédent, et l’impact de la phase de transformation tant sur l’activité existante que sur les nouvelles affaires (new business).

Le mix Licences-Services reste stable, les Licences représentant 73% du chiffre d’affaires total contre 72% lors de l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires Licences s’élève à 39,0 M€, soit une diminution de -2,8% par rapport à l’exercice précédent. Cette baisse, concentrée principalement sur les licences perpétuelles (PUL), n’impacte pas la récurrence de la base installée.

Le chiffre d’affaires Services s’établit à 14,7 M€, en recul de -6,9%. Pour rappel, la croissance des Services au premier semestre 2016 s’élevait à 15,4% due à une performance conjoncturelle et exceptionnelle du Japon.

La répartition géographique du chiffre d’affaires traduit la performance relative sur le semestre de l’activité mondiale, meilleure en Europe (+2,8%) par rapport à la zone Amériques (-2,4%) et à l’Asie (-10,3%).

Marge brute

Le taux de marge brute s’établit à 67,3% du chiffre d’affaires contre 69,8% au premier semestre 2016. Cette baisse est notamment liée à un mix produit défavorable au sein de l’activité Services.

Poursuite des investissements stratégiques en R&D

Conformément à la stratégie du Groupe, positionné au meilleur état de l’art technologique, les investissements de R&D ont été poursuivis à un niveau élevé. Ils ressortent à 16,9 M€ (hors Crédit Impôt Recherche ‘CIR’), en croissance de 9,0%. Cet effort continu traduit l’accent porté aux technologies récemment acquises pour développer les solutions de rupture de l’approche ‘PPL’ d’ESI Group. Ces investissements ont représenté 43,4% du chiffre d’affaires Licences (niveau amplifié par le fort effet de saisonnalité). Cependant, après prise en compte du CIR et activation des frais de développement, le montant R&D porté au Compte de Résultat s’élève à 13,5 M€, soit une progression de 3,4%.

Indicateurs de rentabilité impactés par les investissements

L’EBITDA ressort à -3,9 M€ contre -0,3 M€ au premier semestre 2016. Cette évolution provient notamment de la poursuite des investissements R&D et de la progression des coûts de Ventes & Marketing (S&M) (+3,1%) qui représentent sur le semestre 36,3% du chiffre d’affaires total. Les frais Généraux et Administratifs (G&A) diminuent de 3,5%, représentant 16,1% du chiffre d’affaires total.

Conséquence de la baisse de l’EBITDA, le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s’établit à -5,5 M€, et le Résultat Opérationnel (EBIT) s’élève à -6,0 M€, en baisse respectivement de -3,6 M€ et -3,2 M€. Le Résultat Financier s’établit à -1,6 M€, stable par rapport au premier semestre 2016, et le Résultat Net part du Groupe ressort à -5,9 M€ contre -3,5 M€ l’an dernier.

Pour rappel, ces résultats économiques reflètent traditionnellement la forte saisonnalité des revenus Licences, faibles sur le premier semestre.

Solidité de la structure financière

La trésorerie disponible au 31 juillet 2017 s’établit à 14,8 M€, traduisant une génération de cash de 8,7 M€. L’endettement net s’élève à 28,6 M€ tandis que le Gearing (dettes nettes rapportées aux capitaux propres) ressort à 30,4% au 31 juillet 2017.

Transformation stratégique en lien avec les enjeux de l’ « Industrie du Futur »

Intégration des nouvelles technologies dans le cadre de l’approche PPL

Au travers de l’approche PPL, ESI Group franchit une étape majeure en se positionnant comme l’un des leaders dans l’accompagnement des industriels vers l’Usine et l’Industrie du Futur. Les nouvelles solutions ne visent plus seulement la maîtrise complète du cycle de vie d’un produit initial, c’est-à-dire ‘neuf’, lors de son développement et de sa pré-certification virtuelle, phase aujourd’hui bien couverte par le Prototypage Virtuel. Elles visent bien au-delà en introduisant, pour la première fois, la prise en compte de l’évolution du produit ‘usagé’, c’est-à-dire tel qu’‘utilisé’ ainsi que les dommages éventuels subis, suite à son immersion dans un écosystème représentatif de sa ‘vraie vie’ en service. Cette approche de rupture permet de construire un ‘Jumeau Hybride’ (Hybrid Twin™) du produit connecté par le Cloud (IoT) afin d’anticiper, suivre et piloter sa performance opérationnelle et prévoir sa maintenance, depuis sa mise en service jusqu’à son retrait opérationnel, un aspect essentiel de la transformation vers l’Industrie du Futur.

Renforcement de l’écosystème

Afin de promouvoir son positionnement fortement différenciateur, ESI Group a fait évoluer ses ressources scientifiques via le renforcement de son Comité Scientifique composé d’experts internes et externes internationalement reconnus, ainsi que celui de sa Direction Scientifique. Ce renforcement continu permet d’accéder à de nouveaux ‘Projets Spéciaux’ européens et internationaux, en ‘co-création’ avec des partenaires industriels stratégiques, qui utilisent en pionniers les technologies acquises et les valident, et permettent d’amplifier le rapprochement et les synergies avec le monde académique.

Par ailleurs, ESI Group a accentué sa participation aux événements majeurs dans les nouvelles technologies, tels que le CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, le salon du Bourget à Paris ou, encore, le Forum Teratec du calcul à très haute performance (Exascale computing) qui réunit les experts internationaux de la Simulation, du Big Data et du Machine Learning. Ces rendez-vous, incontournables pour le monde de l’industrie, ont permis d’initier les bases de futurs partenariats dans le cadre de l’approche PPL, tout en promouvant avec succès les solutions innovantes du Groupe.

Accélération de la phase de transformation commerciale

Afin d’adapter ses ressources de ventes à l’évolution de l’approche PPL, ESI Group a entrepris en 2017 une restructuration de l’organisation de ses équipes, en particulier aux États-Unis, afin de répondre à la demande croissante d’accompagnement des industriels dans l’intégration des technologies de l’Usine et de l’Industrie du Futur. Cette transformation, qui influence à court terme la performance commerciale, vise à mettre en adéquation la force de vente avec les besoins d’accompagnement opérationnel des clients industriels, au travers d’une coordination régionale entre les responsables de comptes clients (Account managers) promoteurs de la vente de valeur (Value selling) et les ingénieurs technico-commerciaux en support des fortes évolutions technologiques et méthodologiques.

Par ailleurs, le Groupe s’est doté de centres de démonstration de dernière génération de la solution d’Ingénierie Virtuelle Immersive (IVE) d’ESI (IC.IDO), tout en renforçant ses équipes de support et marketing et ses centres de formation, disponibles mondialement pour tous les utilisateurs des solutions du Groupe. Dans cette perspective, le nouveau bureau de la Silicon Valley (San José, CA) accueille une équipe de développement spécialisée sur les nouvelles technologies, telles que l’Apprentissage Automatique (Machine Learning), l’Intelligence Artificielle (Artificial Intelligence), l’Internet des Objets (IoT) ou le Cloud, et une équipe de marketing, vente et support au service des clients locaux et régionaux de la côte Ouest des Etats Unis.

Cotation du jour

57.80 €

( +0.35%)
10/05/2021 15:59:00
More